21.09.2022

Équipe à l'honneur : service des achats

Pour réaliser nos plats délicieux, nous avons besoin de matières premières savoureuses et de qualité. Notre service des achats commande tous les ingrédients, matériaux et emballages auprès de fournisseurs sélectionnés avec soin. Jo, Karlien et Petra se font un plaisir de nous expliquer leur façon de travailler. Un entretien autour de l’harmonie, de gourmandises choisies méticuleusement et de lapsus.

Quelle est la responsabilité du service des achats au sein de l’entreprise ?
Jo : « Nos tâches principales consistent à fournir suffisamment de marchandises au client (dans le cas d’Umami) et à prévoir suffisamment de matières premières et d’emballages pour la production (Deliva). Pour veiller à ce que nos produits soient au bon endroit au bon moment, nous utilisons Lisa, un progiciel ERP. Karlien et Petra passent toutes les commandes. En cas de problème, elles contactent également le client en temps utile et tentent de trouver des solutions. » Karlien : « Les achats ne font pas partie de nos attributions depuis très longtemps, mais ils nous permettent de travailler de manière plus rationnelle. Les fonctions d’achat et de vente se complètent parfaitement. Nous connaissons désormais beaucoup mieux les problèmes liés à l’approvisionnement en matières premières et pouvons travailler de manière plus proactive. »

Chacun d’entre vous peut-il expliquer ses tâches au sein de l’équipe ?

Petra : « Karlien et moi-même exerçons exactement la même fonction. Nous faisons le lien entre les entreprises du groupe et les clients ainsi que les fournisseurs. Nous passons les commandes et assurons la communication. »

Jo : « Je suis responsable de la politique d’achat. Je m’occupe donc de la partie transversale, telle que les accords tarifaires avec les fournisseurs, les contrats, etc. Mais je suis également en contact étroit avec le département R&D : s’ils ont besoin de nouvelles matières premières par exemple, je cherche le bon fournisseur au meilleur prix. »

Pourquoi avoir choisi de travailler pour Deliva ? 
Jo : « Je n’étais pas mécontent de mon précédent employeur, mais j’étais ouvert à autre chose. Un jour, Thijs, l’un de mes anciens collègues, m’a fait savoir qu’un poste s’était libéré chez Deliva. J’ai eu un sentiment positif dès la première entrevue. La vision de l’entreprise me correspondait parfaitement. Ensuite, tout est allé très vite. Il a fallu moins d’une semaine pour que mon contrat soit signé. Ce qui m’a également frappé, c’est qu’ils ont surtout cherché à savoir si je m’intégrerais dans l’équipe. C’est une approche complètement différente de celle qui consiste à se focaliser uniquement sur vos compétences, comme c’est généralement le cas ailleurs. »

Karlien : « Les tâches sont devenues trop nombreuses pour que nous puissions nous en charger à deux. Nous avons donc cherché un nouveau collègue avec lequel le courant passerait bien. Et voilà. Nous sommes très satisfaits de Jo ! »

Cette bonne entente, est-ce le secret de votre équipe ?

Karlien : « Je pense que oui, c’est très important. Nous sommes complémentaires. Petra et moi fonctionnons en tandem depuis des années. Nous nous connaissons tellement bien qu’il suffit parfois de se regarder pour savoir ce que l’autre pense. Durant la pandémie, nous laissions Teams ouvert toute la journée. Non pas que nous devions nous parler constamment, mais le simple fait d’entendre l’autre au téléphone avec les clients nous permettait de rester informés. De plus, cela nous donnait l’impression de travailler ensemble. Jo n’est pas en poste depuis longtemps, mais honnêtement, on dirait qu’il est là depuis toujours. »

Jo : « C’est aussi ce que je ressens. Je me suis vite rendu compte que nous avions beaucoup de choses en commun dans notre façon de travailler et de penser. Comme je l’ai dit, nous nous sommes bien trouvés ! »

Travaillez-vous parfois en lien étroit avec d’autres équipes de l’entreprise ? Si oui, lesquelles ? Comment se déroule cette collaboration ?
Petra : « En fait, nous sommes en contact avec pratiquement tous les services. Nous partageons un bureau paysager avec une douzaine de collègues, ce qui est un grand pas en avant. De cette façon, nous pouvons faire preuve d’une grande réactivité et trouver des solutions très rapidement. Vous pouvez aborder directement vos collègues, plutôt que de devoir leur envoyer un e-mail ou leur téléphoner. »

Karlien : « Nous sommes solidaires. Au lieu de pointer du doigt les problèmes, chacun fait son possible pour trouver une solution. Vous n’êtes jamais seul. » 

Jo : « La communication est franche et ouverte. Si quelque chose ne va pas ou si vous ne voulez pas être dérangé, il suffit de le dire. Les gens le comprennent. Ce n’est pas toujours le cas ailleurs. »

Votre employeur est-il un bon employeur ? En quoi travailler ici vous plaît-il ? 
Petra : « Nos années de service en disent long, je pense. L’ambiance entre collègues est excellente. Je trouve également que l’entreprise fait de gros efforts pour que chacun se sente chez lui.

Et, bien entendu, la cantine est exceptionnelle ! » (rires)

Karlien : « C’est dangereux d’ailleurs. Nous travaillons ici depuis tellement longtemps que nous connaissons les gourmandises préférées de chacun ! »

Jo : « Une grande attention est également accordée au bien-être des employés. La porte de Hans et Marleen est toujours ouverte, ils sont compatissants et humains. Ils cherchent des solutions lorsque quelque chose ne va pas. C’est très rassurant. »

Faites-vous parfois aussi des activités ensemble en dehors du travail ? Si oui, lesquelles ?

Karlien : « Oui, non seulement avec notre équipe, mais aussi avec d’autres collègues, généralement de manière spontanée. Par exemple, pour essayer un nouveau restaurant ou faire une terrasse. Et bien sûr, il nous arrive de faire la fête. »

 

Avez-vous des anecdotes amusantes concernant l’équipe ? 

Jo : « Une boîte de thé vert est restée là pendant un long moment. Apparemment, nous avons un jour reçu un appel téléphonique du centre d’asile. Il leur fallait du thé en urgence, car les résidents aimaient en boire. Et il devait impérativement s’agir de thé vert. Une fois la boîte livrée, ils nous ont rappelé : apparemment, il y avait eu un problème de communication avec les résidents, car ils ne buvaient que du thé noir. Oups ! »

Petra : « Nous nous dévouons corps et âme à notre travail. Mais la pression est parfois si forte que l’erreur n’est pas loin. Il est important de savoir décompresser à temps. Les lapsus quotidiens de Karlien y contribuent. »

Fun Facts

Qui met le plus d’ambiance dans l’équipe ?
Chacun apporte sa pierre à l’édifice.

Qui fait le plus de blagues ? 
Chez nous, au bureau, sans hésiter : Peter Goossens et Maurizio.
Qui a les meilleurs goûts en matière de musique ? Et qui a les goûts les plus discutables ?
Jo : « Petra. »

Petra : « Nous écoutons Qmusic, alors que les autres écoutent StuBru. Maintenant que j’y pense, nous allons peut-être encore avoir un petit conflit à Noël : durant cette période, Karlien et moi préférons écouter des chansons de Noël plutôt que “De Tijdloze”. Il nous est donc arrivé de mettre deux radios différentes dans le même bureau. Je suis curieuse de savoir ce que cela va donner cette année ! »
Vers qui vous tournez-vous lorsque vous avez besoin de conseils judicieux ?

Nous pouvons tous compter les uns sur les autres.

Qui a le hobby le plus original ? 
Karlien : « Jo ! Il court des marathons et fait du canicross, un sport qui consiste à courir attaché à un chien par une sangle. Il arrive même que Jo vienne de Zonhoven en courant pour se rendre au travail. Mais cela ne nous intimide pas, car nous pratiquons les sports cérébraux ! »
Quels sont les hobbies des autres membres de l’équipe ?
Karlien : « Côté sportif, je fais du “spinning”, mais c’est plutôt une obligation. Autrement, je passe beaucoup de temps avec ma fille et mon chien. J’aime aussi la bonne nourriture. »

Petra : « Idem, j’aime aller au restaurant et faire des citytrips. Ou me promener avec mon chien. »

Supposons qu’il faille distribuer la récompense de la meilleure équipe au sein de l’entreprise, pourquoi vous choisir vous ? 

Jo : « Personnellement, je ne ressens pas le besoin de gagner, chacun au sein de Deliva le mérite. »

Karlien et Petra : « Allez Jo, c’est un peu mielleux non ? Non non, notre bureau tout entier mérite de gagner. Parce que c’est tellement agréable d’y travailler ! »

 

Plus de ça ?

Les modèles Deliva s'expriment
23 août 2022

Les modèles Deliva s'expriment

Ning et Peter prouvent que nos employés sont polyvalents. Ils ont montré leur côté photogénique pour notre nouvelle campagne. Et il faut dire : ils l’ont fait avec brio. Ils nous dissent ce qu’ils ...
Lire plus